Header Image

La sécheresse vaginale se manifeste avec sensations de brulure dans le vagin. Prurit et douleurs sont aussi symptômes de sécheresse vaginale. Une thérapie locale suffit dans la plupart des cas de sécheresse vaginale.

Sècheresse vaginale

Biologie de la sècheresse vaginale

Souvent les symptômes du climatère se manifestent aussi au niveau du système urogénitale féminin. Avec la diminution des œstrogènes la muqueuse vaginale diminue d’épaisseur. Elle devient plus fine, moins bien irriguée et aussi moins lubrifiée. Dans un ambiant intra vaginal sain, les cellules parabasales de la muqueuse vaginale produisent des sucres (le glycogène) qui libérés peuvent être utilisés par les lactobacilles normalement présents dans le vagin qui les transforment en acide lactique. L’acide lactique crée un ambiant acide dans lequel beaucoup de pathogènes ne survient pas. La symbiose positive entre les lactobacilles et la muqueuse vaginale s’interrompe avec la réduction des œstrogènes.

L’ambiant intra vaginal normalement acide, devient neutre, donc moins acide, en manière qu’avec la diminution de l’épaisseur de la muqueuse vaginale, le risque d’infection augmente. Souvent pendant la période du climatère et aussi après, la sècheresse et des infections vaginales se manifestent.

Causes de la sécheresse vaginale

La sécheresse vaginale peut se manifester par des démangeaisons ou une sensation de brûlures au niveau du vagin. Souvent, les rapports sexuels provoquent des douleurs qui peuvent parfois rendre l'acte sexuel impossible. La sécheresse vaginale peut être isolée ou s'accompagner d'autres symptômes ménopausiques. Il n'est pas rare dans cette situation que surviennent des infections vaginales, infections qui nécessitent un traitement. Généralement, la sécheresse vaginale peut être due aux causes suivantes:

  • Causes hormonales:
    Fluctuations hormonales, ménopause, grossesse, prise de médicaments comme la pilule contraceptive ou des antihistaminiques, ablation des ovaires.
  • Causes psychiques:  
    Expériences sexuelles traumatisantes (abus sexuels), Problème avec le partenaire, Stress, Angoisses.
  • Autres causes physiques:
    nicotine, alcool,  diabète, hypertension artérielle, radiothérapie pour traiter un cancer, infection vaginale.

Le problème de la sécheresse vaginale ne doit donc pas être sous-estimé ; en effet, pratiquement une femme sur deux à partir de 45 ans en souffre. Ce chiffre pourrait même être plus élevé car de nombreuses femmes n'osent pas parler de leur sécheresse vaginale et par conséquent renoncent à chercher une solution pratique à ce problème.

Sècheresse vaginale aussi chez les jeunes femmes

La sécheresse vaginale n'est pas seulement un problème de la femme d'âge mûr. En dehors de la ménopause, il existe des situations, par exemple pendant la phase pré pubertaire ou après une naissance, où la sécheresse vaginale peut être la conséquence d'une fluctuation naturelle des œstrogènes. Dans de tels cas, les médicaments contenant des œstrogènes ne sont pas forcément les bienvenus.

De même, pendant la période de prise d'une pilule contraceptive, lors d'une chimiothérapie ou d'une radiothérapie, ou après l'ablation précoce des ovaires chez des femmes jeunes, une sécheresse vaginale peut survenir. Dans de telles situations, la substitution oestrogénique représente rarement le traitement de premier choix car il existe des alternatives thérapeutiques efficaces, à appliquer localement, pour soulager les symptômes de sécheresse vaginale.